Questions & Réponses

Comment reconnaître la maladie veineuse chronique ?

Depuis un moment déjà, je ressens des douleurs dans les jambes, ainsi qu’une sensation de lourdeur et de gonflement. Ai-je une mauvaise circulation veineuse ?

Vos symptômes évoquent ceux de la maladie veineuse chronique. Vous pouvez consulter votre médecin, car il existe différentes solutions.

J’ai les jambes fatiguées et douloureuses en fin de journée. À quoi est-ce dû, et que puis-je faire ?

Il s’agit de symptômes liés à la maladie veineuse chronique, causés par une mauvaise circulation veineuse. Vous pouvez éviter que ce problème ne s’aggrave en adoptant des mesures concernant votre mode de vie (voir rubrique « Les bonnes habitudes »). Par ailleurs, vous devriez consulter votre médecin, car certains traitements efficaces permettent d’enrayer la progression de la maladie et de prévenir l’apparition de complications.

Après un voyage en avion, mes jambes sont souvent gonflées et douloureuses. À quoi est-ce dû ?

Businesswoman Sleeping In Private JetCe problème est dû à la stase veineuse (stagnation du sang) qui se développe dans vos jambes lorsque vous restez assis(e) pendant de longues périodes sans les bouger. C’est-à-dire sans stimuler le sang à remonter vers le cœur. Selon l’intensité de votre douleur, vous pourriez souffrir d’une maladie veineuse chronique. Vous devez consulter votre médecin, car il existe des solutions (voir rubrique « Solutions »).

Quand je suis au travail, je reste en position debout pendant de longues périodes. En fin de journée, mes jambes sont souvent gonflées et douloureuses. À quoi est-ce dû ?

Ces problèmes sont dus à la stase veineuse (stagnation du sang) qui apparaît dans vos jambes lorsque vous restez en station debout pendant de longues périodes sans les bouger. C’est-à-dire sans stimuler le sang à remonter vers le cœur. Vous pourriez souffrir d’une maladie veineuse chronique. Vous devez consulter votre médecin car il existe des solutions.

Quand et qui dois-je consulter ?

Si vous souffrez régulièrement et en particulier en fin de journée d’au moins un de ces symptômes : jambes lourdes, douleurs dans les jambes, sensation de gonflement, crampes nocturnes, sensation de démangeaisons et de jambes sans repos ; et/ou si vous présentez des signes de varices et d’oedèmes des jambes, vous devez consulter votre médecin généraliste. Il effectuera un examen clinique ; si nécessaire, il vous adressera à un spécialiste (phlébologue, chirurgien vasculaire ou angiologue) pour des examens plus approfondis.

Comment mon médecin peut-il me diagnostiquer une maladie veineuse chronique ?

Votre médecin réalisera essentiellement un examen clinique, comprenant un simple examen visuel et une palpation des jambes. Parfois, en vue d’examens plus approfondis, il utilisera un instrument non invasif, appelé écho-doppler, pour contrôler la circulation sanguine à l’intérieur des veines de vos jambes et déterminer si un reflux est présent.

Quelles mesures concernant le mode de vie permettent de prévenir les symptômes de la maladie veineuse chronique ?

La pratique d’un sport permet-elle de retarder l’apparition de la maladie veineuse chronique ?

marathon athlete running on streetCela dépend du sport que vous pratiquez. Certains sports, comme la marche, le vélo, la natation et la danse exercent un effet bénéfique, car ils stimulent l’afflux du sang vers le cœur (vers le haut) et donc la circulation veineuse, via la contraction des muscles des jambes. En revanche, les sports impliquant des impacts importants, tels que le tennis, le basket et le football ne sont pas conseillés, car ils dilatent les veines et ralentissent le retour veineux.

La pilule contraceptive peut-elle provoquer des varices ?

Colorful contraceptive pills strips.Tous les traitements hormonaux ont un effet négatif sur les veines. Par exemple, en cas d’antécédents médicaux de phlébite, les pilules contraceptives sont contre-indiquées. Toutefois, l’intensité de l’effet dépend de la pilule, car elles ne sont pas toutes dosées de la même façon. Les pilules de nouvelle génération, faiblement dosées en progestatif et/ou œstrogène (hormones), ont peu d’effet sur les varices, contrairement aux pilules des générations antérieures susceptibles d’accroître le risque de survenue. Pour savoir quelle pilule contraceptive vous convient le mieux, consultez votre gynécologue.

Les grossesses constituent un facteur de risque pour la maladie veineuse chronique, que puis-je faire pour réduire ce risque ?

Pregnant East Indian WomanLes grossesses ne sont pas tellement problématiques ; il est possible d’éviter toute aggravation du problème en adoptant des mesures concernant le mode de vie (voir rubrique « Trucs et astuces »). De plus, si vous présentez des signes ou symptômes de maladie veineuse chronique, vous pouvez suivre certains traitements efficaces afin d’enrayer la progression de la maladie et de prévenir l’apparition de complications, même enceinte.

Dormir les jambes légèrement surélevées permet-il de stimuler le retour veineux ?

Oui, en surélevant le pied du lit de 10 à 15 cm environ, vous facilitez le retour veineux. Mais attention, vous ne pouvez le faire que si vous ne souffrez pas d’insuffisance cardiaque.

La perte de poids permet-elle de soulager les symptômes ?

L’excès de poids et l’obésité sont considérés comme des facteurs conduisant à une aggravation de la maladie veineuse. Par conséquent, si vous êtes en surpoids, perdre du poids permettra de soulager vos symptômes.

Y a-t- un moyen efficace de lutter contre les varices ?

La survenue de varices est en partie due à des facteurs génétiques et environnementaux. Il est possible d’agir sur les facteurs environnementaux en adoptant certaines mesures (voir la rubrique « Les bonnes habitudes »), qui aideront à réduire le risque de développer des varices ou d’évolution de celles-ci vers des stades plus sévères. De plus, il est possible de suivre certains traitements efficaces (comme un traitement de contention et la prise de médicaments veino-actifs, en plus de mesures concernant le mode de vie) dès les premiers signes de maladie veineuse chronique, afin d’enrayer sa progression et de prévenir les complications.

Comment la maladie veineuse chronique évolue-t-elle ?

Au début, j’étais seulement gênée par une sensation de jambes lourdes, mais maintenant je ressens aussi une douleur dans les jambes et une sensation de gonflement. Ces problèmes vont-ils s’aggraver ?

Il pourrait s’agir d’une maladie veineuse chronique. Il s’agit d’une maladie évolutive susceptible d’entraîner des complications graves et difficiles à traiter, comme des varices, des œdèmes ou des ulcères.

Mon médecin traitant m’a diagnostiqué une maladie veineuse chronique. Quelle sera son évolution en l’absence de traitement ?

La maladie veineuse est une maladie chronique et évolutive, due à un processus inflammatoire qui endommage les structures veineuses (voir rubrique « Comprendre »). Elle peut donc entraîner des complications, telles que des varices, des œdèmes ou des ulcères. Il est donc essentiel d’être traité(e) dès l’apparition de la maladie.